Excursion du dimanche 5 mars 2017 à Anvers

Visite de l’Hôtel de ville de Bruxelles le samedi 28 janvier 2017
14 mai 2017
CONVOCATION A L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE 2017
14 mai 2017

Excursion du dimanche 5 mars 2017 à Anvers

Nous étions une vingtaine à nous être rassemblés à la gare d’Anvers pour le départ de la visite de la ville. Ce superbe bâtiment inauguré en 1905 conjugue le fer, le verre et le marbre dans un décor somptueux qui en fait l’une des plus belles architectures ferroviaires en Europe. Notre première halte fut l’Hôtel de Ville. Cet édifice construit par Cornelis Floris De Vriendt entre 1561 et 1564 est le premier témoignage de l’architecture renaissante en Brabant. Nous l’avons littéralement exploré de la cave au grenier ! En effet nous sommes entrés par le dédale des caves du 16ème siècle pour visiter ensuite le bel étage qui porte bien son nom puisqu’il fut réaménagé au 19ème siècle avec un décor néo-gothique époustouflant : vitraux, tableaux allégoriques, boiseries et verrière. Nous avons notamment pu visiter la salle des mariages et celle du conseil communal, dotées de belles cheminées sculptées et de panneaux ornés de scènes historiques. Un étage à gravir et nous avons pu faire le tour du bâtiment en sortant sur le balcon d’où la vue sur la ville est magnifique. C’était notre dernière chance de visiter le bâtiment, car celui-ci ferme ses portes aux visiteurs à la fin du mois de mars jusqu’en 2020. Il sera rénové de fond en comble et même agrandi!

Après un délicieux lunch dans une brasserie typique de la Groenplaats, nous avons enchaîné avec la Cathédrale Notre-Dame. Notre guide commenta d’abord les vitraux dont certains sont encore d’origine, puis la trilogie des grands tableaux d’autel de Rubens et enfin la superbe chaire de vérité dont il décoda le langage symbolique véhiculé par les animaux en tous genres et les plantes qui la décorent. L’église fut régulièrement pillée d’abord,par les iconoclastes, puis par les Espagnols et enfin par les révolutionnaires français qui emmenèrent plusieurs chefs-d’oeuvre, mais on peut encore y admirer de très nombreux tableaux flamands du 17ème.

La journée se termina avec la visite du musée Rockox, l’ancienne demeure du célèbre bourgmestre Nicolas Rockox, ami de Rubens, favori des archiducs Albert et Isabelle, et grand collectionneur. Après sa mort sans descendance, ses collections de tableaux furent vendues au profit des indigents. Le musée reconstitue l’atmosphère de l’époque en exposant une sélection de chefs-d’oeuvre dont plusieurs proviennent du Musée des Beaux-Arts d’Anvers, actuellement fermé pour restauration. Parmi ceux-ci, un dessin de Van Eyck représentant Ste Barbe, une nymphe de Cranach l’Ancien, des scènes de marché, des natures mortes, une scène de chasse de Frans Snijders … De nombreuses sculptures en marbre et des pièces de mobilier renaissance évoquent les cabinets d’amateur de l’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *